Unlimited WordPress themes, graphics, videos & courses! Unlimited asset downloads! From $16.50/m
Advertisement
  1. Computer Skills
  2. Terminal
Computers

10 commandes de Terminal que tous les utilisateurs de Mac devraient connaître

by
Difficulty:IntermediateLength:LongLanguages:
This post is part of a series called Taming The Terminal.
How to Play Tetris, Pong and Other Hidden Games on Your Mac
Quick Tip: Organize Your Dock With Spacers

French (Français) translation by Syméon Smith (you can also view the original English article)

Le Terminal d'OS X est souvent, à mon sens en tout cas, une partie délaissée du système d'exploitation. La plupart des nouveaux utilisateurs de Macs le regardent avec effroi, car la vue de n'importe quoi qui ait une relation avec du code est assez pour les empêcher de continuer. Heureusement, vous n'avez pas à avoir peur du Terminal, et voyez le comme une fonctionnalité pour les esprits techniques. Connaître quelques commandes basiques du Terminal peut véritablement améliorer votre expérience d'OS X. Donc, pour tous les débutants, voici mon choix des 10 meilleures commandes de Terminal que tous les utilisateurs de Mac devraient connaître.

Avant de commencer…

Saviez-vous que nous avons quelques applications Mac disponibles sur Envato Market ? Par exemple, Awesome Live Chat Desk OS X vous permet de chatter avec vos clients en live via de simples notifications Mac.

Live chat support for Mac

Aussi, avant de commencer à y toucher, il serait probablement utile de prendre quelques minutes pour vous dire exactement ce qu'est le Terminal (avec des termes non-techniques, bien sûr !).

Terminal OS X
Exécution de Terminal.app sous OS X (Lion)

Terminal (officiellement appelé Terminal.app) est, strictement parlant, un émulateur, et exécute les commandes UNIX les plus courantes (OS X est un système basé sur UNIX, contrairement à Windows qui est basé sur NT). À la différence d'OS X, qui possède une interface utilisateur graphique (en anglais graphical user interface, aussi appelée GUI, ndt), Terminal exécute une interface basée sur du texte, et toutes les commandes doivent être écrites - ce qui est probablement la raison de la frayeur de certaines personnes.

On ne rentrera pas dans des détails massifs sur la façon dont le Terminal marche, mais c'est mieux d'apprendre les 3 commandes suivantes avant de passer à la suite du tutoriel :

  • ls - liste le contenu d'un dossier particulier
  • cd - changer de dossier
  • sudo - s'authentifier en tant que superutilisateur pour gagner des privilèges de sécurité.

Astuce : Soyez très prudent lorsque vous utilisez la commande sudo. Vous devriez normalement avoir à rentrer le mot de passe de votre système OS X et une erreur pourrait abîmer votre système pour de bon. Si vous avez un doute, ne continuez pas !

1. Désactiver la fenêtre pop-up d'accentuation sur Lion/Mountain Lion

Pour les personnes qui, comme moi, écrivent beaucoup d'accents étrangers, alors la fenêtre d'accentuation qui apparaît lorsque vous gardez une lettre enfoncée doit être utile. Mais pour ceux qui n'en ont pas l'utilité, cela peut rapidement devenir embêtant. Utilisez cette simple commande pour le désactiver :

Tapez Retour, puis déconnectez-vous et reconnectez-vous pour voir les changements. Si vous voulez retourner en arrière, alors changez simplement false par true dans la commande ci-dessus.

2. Changez les périodes de sauvegardes par défaut dans Time Machine

Par défaut, Time Machine effectue une sauvegarde toutes les heures quand il est connecté, mais cela peut être changé grâce au Terminal. Pour ce faire, entrez simplement la commande suivante :

Maintenant, Time Machine effectue un sauvegarde toutes les 30 minutes. Pour changer la durée comme vous le souhaitez, remplacez simplement 1800 avec la durée choisie en secondes (15 minutes devient ainsi 900 secondes, donc vous devrez entrer 900). Remarquez aussi que vous utilisez une commande sudo, donc assurez-vous que vous avez bien entré la commande avant de valider (on vous demandera aussi d'entrer le mot de passe système).

3. Déplacer les widgets du dashboard sur le bureau

J'oublie continuellement que le Dashboard existe sur mon Mac. En fait, je n'y vois presque aucune utilité. Mais je pense que cela est dû au fait que les widgets sont cachés profondément dans le système d'exploitation. Pour pouvoir déplacer des widgets du Dashboard sur votre bureau, entrez cette commande :

Vous devrez ensuite vous déconnecter puis reconnecter, et pour déplacer un widget vous devez désormais le garder cliqué, presser F12 ce qui le détache du Dashboard et vous permet alors de le déposer sur le bureau. Vos widgets flottent maintenant avec les autres applications, d'une manière similaire aux gadgets sur Windows 7.

Pour désactiver cette fonctionnalité, remplacez simplement YES par NO dans la commande ci-dessus. Là encore, vous allez devoir vous déconnecter et vous reconnecter, malheureusement.

4. Désactiver la fonctionnalité de restauration automatique de Lion/Mountain Lion

C'est quelque chose qui m'a vraiment fait tiquer lorsque j'ai mis à jour pour Lion - le fait que lorsque vous ouvrez quelque chose comme Preview, tous les PDFs que vous avez récemment ouvert s'ouvrent, et cela même si vous les avez bien fermés. Malheureusement il n'y a aucune manière de désactiver cela dans tout l'OS, donc vous aurez à le faire pour chaque programme. Si vous voulez le désactiver pour Preview, entrez cette commande :

QuickTime est aussi embêtant pour moi, entrez simplement :

Assurez-vous de bien quitter et redémarrer chaque application pour voir les changements, et si vous souhaitez revenir en arrière changez false pour true (je pense que vous commencez à comprendre maintenant !).

5. Afficher les fichiers cachés dans le Finder

Par défaut, le Finder dans OS X cache certains fichiers (la plupart étant inutiles), mais si vous voulez afficher tout ce que contient votre ordinateur, alors utilisez cette commande :

Encore une fois, substituez false à true pour les cacher à nouveau.

6. Changer le format des captures d'écran

Les captures d'écran utilisant le raccourci intégré à OS X sont vraiment pratiques, mais par défaut ils sont sauvegardés en tant que fichiers PNG. Si vous voulez changer cela, entrez la commande suivante :

Remplacez file-extension par les trois lettres de l’abréviation de votre format désiré, donc pour JPEG entrez JPG, et pour le format Acrobat PDF, PDF. Le Terminal n'est pas si compliqué, n'est-ce pas ?

7. Supprimer complètement le Dashboard

Plus haut, on a vu la commande qui permettait de mettre des widgets du Dashboard sur le bureau, mais si vous voulez tout simplement enlever le Dashboard (si vous avez par exemple un ancien Mac avec des problèmes de mémoire) vous pouvez le faire grâce à cette simple commande :

Ensuite, redémarrez le Dock en utilisant cette commande :

Et voilà ! Plus de Dashboard. Si vous regrettez par la suite le bon vieux temps, remplacez YES par NO dans la première commande et répétez le processus.

8. Supprimer avec sécurité de l'espace libre

Lorsque vous supprimez des fichiers de votre Mac, OS X laisse des fragments du fichier un peu partout dans l'espace libre, jusqu'à ce que cet espace soit réécrit par des nouveaux fichiers. Si vous voulez supprimer tous les fragments d'un disque dur avec sécurité (si vous voulez vendre votre Mac par exemple), alors exécutez cette commande :

Remplacez /name-of-drive par le nom du disque que vous voulez nettoyer. Cette commande utilise un algorithme qui passe 35 fois dans l'espace libre, bien au-dessus du standard du Département de la Défense Américain qui ne requiert que 7 passages. Faites tout de même attention : ce processus peut prendre plusieurs jours sur des disques plus grands.

D'un autre côté, la commande diskutil est vraiment très utile et vous permet de gérer des disques locaux et des volumes directement depuis le Terminal (une liste de commandes est donnée). Remarquez tout de même que la plupart des commandes nécessitent l'accès root.

9. Contrôler votre Mac à distance

Être capable de contrôler votre Mac à distance via SSH, ou secure shell, est bien plus avantageux que le partage d'écran, car cela utilise moins de ressources et moins de bande passante. La première chose que vous avez à faire est d'activer la connexion à distance (Remote Login) sur votre Mac, ce que vous pouvez faire dans les Préférences Système, puis Partage puis Connexion à Distance.

SSH Mac
Assurez vous d'activer la Connexion à distance sur votre Mac avant de faire quoi que ce soit.

Une petite lumière verte devrait apparaître, ainsi qu'une adresse IP que vous pourrez utiliser pour vous connectez via le Terminal. La connexion entre le Mac local que vous utilisez et celui à distance (ex: le vôtre) est sécurisée et encryptée, ce qui signifie que les données transférées ne peuvent pas être interceptées.

Pour vous connecter depuis un Mac sur un autre Mac, entrez la commande :

Remplacez username par le nom d'utilisateur que vous utilisez pour vous connecter sur OS X et remote-address par l'adresse IP qui vous a été donnée dans le panneau de Partage. Vous pouvez maintenant contrôler votre Mac est exécuter des commandes de Terminal à distance, un vrai plus.

10. Mac parlant !

Et pour finir pas avec le pire, si vous voulez que votre Mac parle pour vous, utilisez la commande say :

Les mots seront dits par la voix par défaut de votre Mac, mais si vous voulez la changer, rendez vous dans les Préférences Système, puis soit Diction et Parole (Dictation and Speech) sur Mountain Lion, soit Parole (Speech) sur Lion.  D'ici vous pouvez sélectionner différentes voix et en télécharger de nouvelles depuis les serveurs d'Apple si vous le souhaitez. Une autre fonction "utile" est la possibilité de convertir un fichier de texte entier en parole. Entrez simplement :

Remplacez FILENAME.txt avec votre propre fichier. Cela va créer une lecture de votre fichier sous la forme d'un fichier AIFF audio.aiff dans le dossier par défaut de votre Terminal.

Astuce : Vous êtes vous déjà demandé si le système d'exploitation du Mac est prononcé "OS dix" ou "OS ix" ? Votre Mac connaît la réponse ! Essayez en tapant "say OS X" dans le Terminal. Le résultat pourrait vous surprendre.

Conclusion

J'espère que ce petit tutoriel vous aura aidé à démystifier le Terminal et à réaliser qu'il n'est vraiment pas difficile à utiliser - vous pouvez accomplir beaucoup plus en l'utilisant, et si vous voulez customiser OS X plus qu'en changeant juste de fond d'écran, alors c'est vraiment la première chose à utiliser.

J'espère que vous vous amuserez bien avec les commandes que je vous ai donné plus haut, et assurez vous de partager vos préférées dans la section commentaire en dessous, au bénéfice de tous les lecteurs de Tuts+ !

Et n'oubliez pas d'aller faire un tour dans les apps pour Mac sur Envato Market.

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Looking for something to help kick start your next project?
Envato Market has a range of items for sale to help get you started.